Pour fêter ses 23 ans, Heidi veut 23 mecs

24/01/2014   //   Par:   //   Choc, Société   //   394 Vues

topelement

Une Canadienne veut fêter ses 23 ans en ayant des relations sexuelles avec 23 hommes le jour de son anniversaire. Publié mercredi sur Facebook, son souhait crée la polémique au Canada.

Des milliers d’internautes ont plaint la jeune femme qui aurait «davantage besoin de 23 psys que d’autant de mâles en rut», selon l’un d’eux. Mais parallèlement, des centaines d’hommes ont posé leur candidature pour être invités à la partie fine.

Dans une boîte échangiste

Heidi Van-Horny, qui travaille comme actrice porno depuis à peine un mois et célébrera son anniversaire le 20 février, ne semble pas être celle qui a eu l’idée de monter cette opération. On entend en effet davantage son patron, André Delaseine, propriétaire de AD4X Production, une boîte spécialisée dans la réalisation de films pour adultes, s’exprimer sur le sujet. C’est lui qui a contacté la presse et révélé avoir loué le cabaret-club L’Eclipse Dix71 pour l’événement. Ce haut lieu de l’échangisme a sauté sur l’occasion pour se faire de la pub: «C’est un party privé», a expliqué son tenancier, Alain Joyal, dans Le Journal de Montréal.

Mais l’affaire s’est rapidement corsée. Heidi Van-Horny, alertée par le battage médiatique, s’est posé des questions: «Oui, j’ai toujours le goût de le faire… Enfin oui et non. (…) Je veux quand même imposer mes conditions», a-t-elle précisé dans le quotidien québécois. L’actrice, qui a tourné une dizaine de scènes de quelques minutes depuis ses débuts dans le milieu, s’est dite «vraiment pas d’accord» avec la volonté de son patron de choisir au hasard les 23 hommes. «C’est mon corps, c’est moi qui choisis», a-t-elle déclaré en insistant pour que la «santé sexuelle» de ses partenaires soit vérifiée et pour négocier son cachet.

En reconnaissant qu’elle sera payée pour sa «performance», la jeune femme a forcé le cabaret à annuler la location de sa salle. «Si le promoteur paie la personne pour s’asseoir là et avoir des relations sexuelles, c’est de la prostitution! Nous, on n’embarquera pas dans ça», a affirmé Alain Joyal.

Page Facebook fermée

L’affaire est donc compromise même si tout Montréal en parle. Hier, le nombre de candidats pour participer à la «partouze» atteignait 465 avant que le compte Facebook de Heidi ne soit fermé en raison du nombre de curieux qui cherchaient à y accéder. Mais la société AD4X promet que l’événement aura lieu et qu’il sera filmé. Une vidéo promise à un bel avenir vu la publicité qu’elle a reçue avant même d’avoir été réalisée.

source: lematin.ch

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous

Commentaires

Commentaires